Setup Menus in Admin Panel

Comment améliorer le bien-être au travail ?

Mais qu'est-ce que le bien-être ?


Le bien-être au travail semble important. Mais comment définir le bien-être au travail puisque nous n’avons pas tous les mêmes besoins, ni le même fonctionnement dans l’entreprise ?

Le bien-être est un état lié à différents facteurs considérés de façon séparée ou conjointe. Ils concernent la santé, la réussite sociale ou économique, le plaisir, la réalisation de soi, et enfin, l’harmonie avec soi même et avec les autres.

Ainsi, à la différence du plaisir (sensation liée principalement à la production de dopamine) ou du bonheur (état émotionnel lié à la production de sérotonine), il n’y pas UNE définition concrète du “bien-être” . Il ne peut être évalué que de manière subjective.

Le bien être au travail, qu’est-ce que c’est ?

Selon le baromètre Actineo / CSA 2015, l’espace de travail a un impact sur le bien-être de 94 % des salariés français.

Les éléments contribuant le plus à la qualité de vie au travail sont les relations entre collègues, l’espace de travail (open space ou bureau personnel), la fatigue et l’absence de bruit.

De nombreuses initiatives sont progressivement mises en place pour favoriser le bien-être au travail.

Au départ, l’idée vient des start-ups américaines de la Silicon Valley. Peu à peu, la démarche s’amplifie en France. Mais cette initiative reste encore limitée dans les entreprises françaises.

Le bien-être au travail dépend de nombreux facteurs tels que le management, les espaces de travail, l’absence de bruit, le respect de la vie privée, le rythme de travail, les relations entre collègues ou encore la sensation d’être utile à l’entreprise.

bien être au travail 1

Pour viser ce sentiment d’équilibre, de sérénité et de bonheur, il faut alors se soucier autant du corps que de l’esprit et les satisfaire tous deux. Et c’est là que les choses se compliquent.

S’il en faut peu à certains pour être satisfaits, il en faut beaucoup plus à d’autres pour arriver au même état. Notre niveau de satisfaction est très personnel et subjectif. Et toute la difficulté est de le voir mais aussi de le comprendre.

L’environnement : un facteur important pour le bien-être au travail

1- Le mobilier

Pour assurer le bien-être au travail, le mobilier doit être confortable et adapté. Il faudra par exemple, adapter le fauteuil, le bureau, l’ordinateur et la lumière pour une personne qui passe sa journée sur l’ordinateur. Ceci pour éviter les problèmes de doigts, de bras, d’épaules ou de cervicales, mais aussi de dos ou au niveau des yeux ( problèmes de vue ou migraine).

2- L’aménagement des bureaux

Etes-vous plutôt bureau personnel ou open space? Comment aménager ces derniers pour qu’ils soient humains et pas trop bruyants…

Bien être au travail 2

Il faut faire attention avec l’open space que l’on trouve fréquemment dans les entreprises. En effet, ce dernier ne respecte pas toujours un minimum de vie privée, et surtout, il est souvent très bruyant et ne permet pas une concentration optimale. Le bien-être au travail y est à étudier de plus près.

3- Le choix des couleurs sur les murs

Ce choix est important selon les nécessités et spécialités de l’entreprise car elle ont une influence sur nous.

Alors, de quelle couleur repeindre vos bureaux?

Même si vous souhaitez que ce soit beau, il faut prendre en compte le fait que les choix chromatiques peuvent influencer la créativité, la concentration, la productivité, les prises de décisions, la communication,et le bien-être au travail.

bien être au travail 3

Voici quelques pistes (non exhaustives) pour vous aider dans vos choix:

BLANC ET GRIS

Le  blanc convient dans vos bureaux si vous souhaitez de la luminosité et un rendu de propreté.

Si en plus, vous ajoutez des iMac (gris) sur chaque bureau,  

cela fait beau.

Mais vous augmentez de 25%  le risque de burnout.

Les ambiances faites de blanc et de gris sont non-productives. Elle ne sont donc pas porteuses de vie.

Le gris ne suscitera également aucune émotion et on pourrait même citer les vieux bureaux complètement bruns/beiges issus des années 80 et qui persistent toujours ! À éviter, si possible…

JAUNE ET ORANGE

Ces deux couleurs permettent les prises de décisions.

Donc si vous avez des choix importants et difficiles à prendre, enfermez vous dans une pièce jaune.

Le orange est la couleur de la communication et du bonheur : parfait pour l’accueil de votre entreprise. On la trouve aussi dans les métiers proches des enfants.

ROUGE

Les couleurs chaudes sont très stimulantes.

Le rouge est LA couleur de la productivité! Si vous avez du rouge dans vos bureaux, votre hémisphère gauche du cerveau sera sollicité et augmentera votre productivité. Mais il ne faut pas en abuser car les employés risquent de ne plus quitter les bureaux et d’être un peu fatigués.

BLEU

Cette teinte permet la créativité. Elle stimule votre hémisphère droit. C’est donc la couleur parfaite pour tous les métiers qui demandent d’être créatif et plein d’idées comme les graphistes, les chercheurs, les architectes, les concepteurs et designers de jeux ou encore les accessoiristes de spectacles.

Donc si vous gérez une agence de communication ou de publicité, il est fortement conseillé que l’espace réservé à vos créatifs soit constitué de bleu pour qu’ils génèrent leurs meilleures idées! Un fond d’écran bleu azur est même recommandé!

Cependant, il doit être combiné avec d’autres couleurs comme le rouge, le jaune ou le rose, car trop utilisé le bleu peut avoir un effet anesthésiant.

VERT

Le vert a toujours été une couleur relaxante. Elle aide à la concentration (active les deux hémisphères de notre cerveau à la fois). Cette teinte est  parfait pour la lecture. Réfléchissez!  N’aimez-vous pas lire un livre dans l’herbe ou sur votre terrasse entourée de fleurs ou encore sous un arbre? De quelle couleurs sont les lampes des bibliothèques? Vertes.

ROSE ET MAUVE

Si Édith Piaf a choisi cette couleur pour sa célèbre chanson ce n’est pas par hasard. Le rose active les émotions positives, apaise et diminue le stress. Le mauve lui crée aussi beaucoup plus de productivité, mais celle-ci se situe… dans votre chambre…

UTILISEZ LES COULEURS AVEC PARCIMONIE

Il est important de savoir qu’il ne faut pas abuser de ces couleurs même si elles répondent au contexte. Il est conseillé, en général, de peindre un mur sur quatre et de compléter le reste par des accessoires ou des meubles de couleurs.

De la lumière et des couleurs adaptées rendront vos employés plus productifs et plus créatifs!

UN EXEMPLE : GOOGLE

Chez Google, les bureaux sont multicolores (et ce n’est pas lié à leur branding). Vous y trouverez de nombreuses structures sous formes de cabanes ou de fauteuils géants jaunes, rouge et bleues. Les employés vont dans les bleues pour créer et dans les jaunes pour prendre des décisions.

L’influence des couleurs est certes inconsciente, mais elle n’en demeure pas moins efficace! Bien utilisées, les couleurs participent à vos objectifs de production, d’innovation ou encore de taux de roulement. Pensez-y au moment de repeindre vos bureaux!

À lire sur le sujet : « L’étonnant pouvoir des couleurs » écrit par Jean-Gabriel Causse aux éditions Du Palio, 2014.

4- Utilisation du feng shui pour se sentir bien au travail

Notre environnement professionnel a indéniablement des effets directs sur notre énergie, notre efficacité ou encore notre niveau de stress. Comment le Feng Shui peut-il nous aider ?

Mais tout d’abord, qu’est-ce que le Feng shui ?

Le Feng Shui peut être assimilé à de l’acupuncture de l’habitat.

En effet, on part du principe que l’énergie circule à l’intérieur du corps humain, des plantes mais aussi des habitats, ou des lieux de travail. Ainsi, il est possible d’orienter ou de corriger cette énergie comme le ferait un praticien acupuncteur.

C’est une pratique d’harmonisation énergétique qui a pour but immédiat d’apporter du bien-être aux principaux résidents d’un lieu, qu’il soit professionnel ou privé.

Grâce à une lecture symbolique, le Feng Shui identifie nos problématiques de vie et nous indique les modifications à effectuer sur un lieu pour qu’il nous soit le plus bénéfique possible et accompagne votre évolution. Il est adapté pour tous nos espaces de vie. Tous les lieux dans lesquels nous passons du temps. Car quand on parle de “mieux -être”, il est difficile de séparer la personne, de l’environnement dans lequel elle évolue au quotidien. Ce sont deux paramètres essentiels et indissociables tant nous sommes liés, reliés, interdépendants de tout ce qui nous entoure. Notre environnement de vie, professionnel comme personnel, est un élément essentiel à notre bien-être.

Quelques grands principes qui peuvent facilement être respectés :

La disposition du bureau

bien être au travail 5

Même si des orientations favorables précises sont définies en fonction de la date de naissance, il y a des dispositions à favoriser et à éviter pour une meilleure concentration, moins de fatigue et se prémunir d’éventuels maux de tête ou de dos.

– Assurez-vous d’avoir une vue aisée et dégagée sur la porte d’entrée. Vous devez pouvoir voir les personnes qui entrent et sortent sans avoir à tourner la tête. Evitez donc impérativement de tourner le dos à la porte.

– Veillez à avoir un mur ou un fauteuil à haut dossier derrière votre dos. Un angle de mur est à éviter. C’est un bon moyen de vous ancrer et de vous sentir en sécurité et fort(e). En Feng Shui notre emplacement dans un espace est essentiel. Et le dos, que nous ne voyons pas est très important.

Evitez de positionner votre bureau entre la porte et une fenêtre. Vous seriez dans un “courant” énergétique fort et cela pourrait perturber votre concentration ou vous épuiser.

Les plantes vertes

bien-être au travail 6

Toujours bénéfiques, optez pour de petites plantes dépolluantes ou grasses, sans transformer votre bureau en serre géante ! De la mesure et de l’équilibre dans tout. Car en fonction de l’orientation de votre pièce, il se peut que l’énergie de l’élément “bois” auquel appartiennent les plantes ne soit pas en harmonie avec l’énergie de la pièce. Pour votre bien-être au travail, évitez les cactus.

L’ordre

L’ordre est un terme assez subjectif car il appartient à chacun de trouver celui dans lequel il se sent bien.

Le Feng Shui n’encourage pas forcément un ordre monacal mais il est cependant important que vous vous y retrouviez aisément et que votre bureau ne renvoie pas une impression de fouillis.

Symboliquement, c’est le reflet de vos pensées et de votre état d’esprit. Alors réfléchissez-y, trouvez votre juste milieu et ajustez ce qu’il faut pour votre bien-être au travail.

Que faire si l’on travaille en open-space ou au milieu de son salon ?

bien-être au travail 7

Les conseils ne sont pas très éloignés de ceux donnés précédemment, sauf qu’en effet, ils sont peut-être moins aisés à mettre en place, pour votre bien-être au travail.

En voici d’autres complémentaires :


Des cloisons mobiles en feutres peuvent être bien utiles pour absorber un peu les bruits, créer un espace plus intime ou recréer la protection du dos évoquée plus haut.

– Les minéraux peuvent se révéler d’excellents alliés purificateurs dans ces lieux où se côtoient de multiples pollutions (électromagnétiques, bactériennes, chimiques, psychologiques, etc.). Quelques exemples de minéraux aux effets bénéfiques : la tourmaline noire, l’obsidienne ou la shungite contre les pollutions électromagnétiques ; la labradorite ou le Cristal de roche contre les pollutions psychiques (stress ou entente conflictuelle avec un collègue)… Ces minéraux peuvent favoriser votre bien-être dans l’entreprise.

bien-être au travail 8

Chez vous, évitez à tout prix de disposer votre bureau dans votre chambre. Ce sont deux énergies en conflit et votre sommeil risquerait d’en pâtir sévèrement.

Quels sont enfin les écueils à éviter pour être bien au travail ?

Attention aux excès ! Equilibrez les couleurs, les lumières, les formes, etc… Evitez aussi les vues, odeurs, sons, formes agressives et désagréables. Mais aussi les représentations (tableaux, photos, sculptures) violentes et morbides qui génèrent un ressenti négatif. Fuyez les mobiliers disproportionnés qui empêchent une circulation fluide dans le bureau.

Pour conclure, nous pouvons constater que les entreprises prennent de plus en plus en compte le bien-être dans l’entreprise.

D’ailleurs, la sieste au travail fait partie du bien-être au travail. J’en ai parlé dans un précédent article. En effet, il est nécessaire de pouvoir recharger « ses batteries » à la mi-journée.



De plus, un nouveau métier est apparu récemment : le chief happiness manager, qui a pour objectif de créer des conditions dans lesquelles les salariés vont trouver du bien-être. Mieux encore, du bonheur!

Nous verrons plus tard, que certaines entreprises développent aussi le sport au travail ainsi que la méditation pour améliorer notre productivité.

Est-ce votre cas dans votre entreprise? N’hésitez pas à partager votre expérience, en commentaire !

Si ce n’est pas déjà fait, vous me pouvez rejoindre sur les réseaux sociaux: Facebook, Instagram et Twitter : @coachgrandiose.

En attendant, prenez soin de vous! La santé est notre plus beau trésor!!

Magali

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Inscription à la Newsletter

Restez informé des dernières nouveautés

Demandez votre e-book gratuit

confiance en soi

Instagram

satisfait ou remboursé
top
Template Design © VibeThemes. All rights reserved.
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x